ALLEMAGNE 02

1. Introduction

La ferme et l’entreprise de culture du houblon est familiale depuis le 14e siècle. L’entrepreneur actuel est la 21ère génération qui pratique l’agriculture ici. La ferme est le dernier houblonnier du village. Déjà, pour les générations précédentes, la bonne communication et l’éthique étaient importantes dans la famille et, aussi, en collaboration avec les ouvriers saisonniers. L’esprit d’entreprise du prédécesseur était déjà très fort. Depuis la remise en 2013, le successeur a continué à pratiquer les mêmes très bonnes procédures de fonctionnement et de développement des actifs, suivant en même temps un chemin créatif personnel.

2. Profil du promoteur

Nom n.n.
Age 42
Sexe Masculin
Education Agriculteur (Dipl.-Ing. agr. FH); Formation additionnelle en tant que sommelier en bière; De plus, il a été employé dans une société grossiste et il a géré sa propre entreprise de détail au domaine de l’équipement agricole.
Etat civil Marié
Âge des enfants 3 enfants

3. Profil de la ferme

Adresse La Bavière en Allemagne
Superficie de la ferme en ha 56ha; 21ha jardins du houblon
Date depuis laquelle la famille possède la ferme 14. siècle (1398)
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) 1 (A plein temps) 2 (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 10 (A temps partiel/ saisonniers)

DESCRIPTION DE LA FERME AVANT LA SUCCESSION

L’entreprise d’agriculture cultive approximativement 56 hectares, desquels environ les 21ha sont des houblonnières. Même avant la remise, l’acheteur était responsable de la gestion des houblonnières. Le prédécesseur se concentrait déjà sur l’agriculture et en plus, il s’engageait aussi aux plusieurs activités volontaires, y inclus l’association du Houblon. Finalement, c’était lui qui a décidé si la fertilisation additionnelle ou la protection des plantes par rapport à la culture du houblon faisait sens. Il a une expérience exceptionnelle laquelle il transmet aux autres. La coopération à long terme avec des ouvriers saisonniers était toujours une priorité. Un soin particulier est apporté aux ouvriers qui sont payés plus que la loi prévoit et ils ont des conditions de logement et de vie qui sont très bonnes. Quelques ouvriers travaillent chez eux les 25 dernières années.

DESCRIPTION DE LA FERME APRÈS LA SUCCESSION

Par principe, l’entreprise continue telle quelle. Ce n’est pas le but du successeur de cultiver sans un objectif particulier, mais son but est d’utiliser de façon optimale les capacités de récolte et de stockage existantes et les bâtiments existants. Cependant, il y avait des changements structuraux importants: les houblonnières étaient complètement déménagées autour de la ferme après la remise. Pour atteindre cet objectif, les houblonnières ont été démontées dans un endroit et elles ont été reconstruites ailleurs. Aujourd’hui, tous les 21ha du houblon sont irrigués. Le système d’irrigation ne permet pas seulement l’irrigation ciblée, mais aussi la fertilisation ciblée et rentable n’importe quand. Les récoltes sont très stables et de haute qualité. La devise de l’entrepreneur est de préserver l’entreprise économiquement et socialement viable. Il est actuellement un sommelier en bière et il voudrait optimiser l’entreprise au moyen des branches complémentaires, telles que la brasserie Craft Beer et une grange de rencontres outre son emploi à plein temps dans le commerce.

4. Procédure de succession

Le prédécesseur avait déjà fait un très bon investissement dans la technologie de récolte, de stockage et de déshydratation pendant sa direction. Outre le développement de l’entreprise, le prédécesseur a essayé de garantir que son fils, en tant que successeur futur, a acquis de l’expérience dehors la ferme. Par exemple, l’entrepreneur a passé une année en Angleterre où il a travaillé dans une grande firme de culture du houblon. Pendant sa formation universitaire en tant qu’agriculteur, il occupait une poste dans une société de commerce agricole. L’éthique est tenue en haute estime dans la ferme et un bon climat est maintenu: "Il faut que tu puisses toujours regarder les gens dans les yeux!"

Il était toujours clairement exprimé que le successeur actuel prendrait le contrôle de la ferme. Cependant, ce n’est que lorsque l’entrepreneur avait 38 ans que la succession a eu lieu. C’était le meilleur moment, puisque le prédécesseur était prêt de retraiter. Les autres frères et sœurs ont été compensés d’actifs suffisants, afin qu’il n’y ait pas de charges restants pour l’entreprise. Cependant, la remise tardive ne posait aucun problème pour le successeur, étant donné qu’en attendant il gagnait sa vie sur un autre emploi. Néanmoins, à l’âge de 38 ans, il était temps de le rendre officiel. Aujourd’hui, le successeur sait que la succession a eu lieu assez tôt. Et il se rend compte de tout ce que ses parents et ses employés ont développé. Il a été encouragé et ses actions et ses idées ont été louées avant, pendant et après la remise par le prédécesseur. De son jugement et son bon conseil, le prédécesseur est toujours disponible. 

Quatre ans après la succession, le successeur a déjà tiré les premières leçons: "Etre employé et assumer la responsabilité sont deux choses complétement différentes. Il y plusieurs petites choses que je tiens en tête aujourd’hui. S’il est l’achat du gaz ou la comptabilité en cours. C’est quelque chose que je n’ai pas compris plus tôt."

Menaces/Défis

Justice: C’était une question importante pour la famille, puisque l’harmonie familiale est importante pour chacun concerné (les parents / prédécesseur, le successeur, les frères et les sœurs). C’était un défi de répondre aux demandes des autres enfants. Cependant, dans le cadre de la consultation et de la modération de la procédure de succession, il était clairement exprimé que pas seulement des actifs seraient transférés, mais aussi une société opérationnelle associée aux risques économiques. Par exemple, les années 2001-2006 ont été des mauvaises années pour la culture du houblon, par conséquent un défi pour cette ferme.

Responsabilité: Le passage à la responsabilité totale et la prise de contrôle de l’œuvre d’une vie peuvent aussi mettre la pression sur le successeur. Pendant les premières années – même si le successeur avait du succès, il avait peur qu’il commît des erreurs. Cela résulta aux nuits blanches avant la récolte. Evidemment, cela dépend de la personne, mais il est un sujet de réflexion: la différence entre assumer la responsabilité totale et être employé.

Formation principale/Aptitudes/Compétence

Le successeur a reçu une solide formation et le prédécesseur a fourni un esprit d’entreprise fort et orienté vers la durabilité. Il s’appuie sur les échanges avec d’autres entrepreneurs réussis au domaine de l’agriculture et le reste de l’économie et il profite de son réseau commercial. 

 

 

Du temps était nécessaire pour le développement de la patience d’entrepreneur. A l’âge de 38 ans, il sentait qu’il était trop tard et que des grandes possibilités ont été manquées. Aujourd’hui, il sait que la croissance organique est la meilleure. Cela n’arrive pas sur le coup. Il voudrait qu’il eût des études de cas négatives déjà connues afin de ralentir l’impulsion d’agir à une échelle excessive après la remise. 

 

“Il faut que vous connaissiez votre entreprise et que vous ne dépassiez pas vos capacités. C’est un pas magnifique de passer d’être employé à assumer la responsabilité complète!”

“N’oubliez jamais: les ‘gens âgés’ n’ont pas mal fait trop. Aujourd’hui, je connais ce que se trouve à l’arrière. De plus: on ne peut pas changer tout à la fois! Il faut du temps pour tout régler!”

CONSEIL

5. Considérations, aptitudes/compétences impliquées dans la procédure de succession et requêtes/question

HAUT