JAVIER SANZ PÉREZ

1. Introduction

Javier a reçu l’entreprise d’apiculture par ses parents. C’est une activité qu’ils pratiquaient depuis leur enfance. Javier a travaillé dans d’autres secteurs et depuis 2010, il gère plus de 350 ruches, au niveau des opérations et de la vente et du marketing du miel produit. Javier est un modèle d’entrepreneur qui a mis l’accent sur la production d’un bien de qualité qui, en même temps, garantit la durabilité économique de ses ruchers. Javier a des plans pour l’avenir qui comprennent la professionnalisation supplémentaire de ses activités du marketing.

2. Profil du promoteur

Nom Javier Sanz Pérez
Age 39
Sexe Masculin
Education Formation Professionnelle en Administration, formation d’apiculteur.
Etat civil Marié
Âge des enfants 6 et 2

3. Profil de la ferme

Adresse Marmolejo
Superficie de la ferme en ha 350 ruches
Date depuis laquelle la famille possède la ferme 1952
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) Javier (A plein temps) 2 (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 0 (A plein temps) 7 (A temps partiel/ saisonniers)

DESCRIPTION DE LA FERME AVANT LA SUCCESSION

Les premières ruches ont été achetées par la grand-mère de Javier quand son père était encore un enfant. Ils ont commencé avec 32 ruches qui, au fil du temps, sont devenues 500. Les ruches traditionnelles en liège ont été remplacées par des ruches modernes, adaptées chaque fois aux changements législatifs et administratifs. Sa grand-mère a vendu du miel directement de chez elle dans son petit magasin.

DESCRIPTION DE LA FERME APRÈS LA SUCCESSION

Depuis la succession, Javier a diminué le nombre de ruches en 350. Il a introduit des changements par rapport aux habitudes de travail, d’un point de vue technique, et il a introduit des modifications par rapport à la gestion. Javier se focalise sur la production de qualité, à travers des contrôles sanitaires écologiques, en espérant qu’à l’avenir il obtiendra une certification. Pour garantir la meilleure qualité du miel, Javier a essayé de réduire la transhumance. Il a essayé d’atteindre les conditions de sante optimales de son rucher, afin d’éviter la production de qualité inferieure et réduire les coûts. Il essaye d’initier des processus de récolte qui diminuent le fardeau de travail, favorisent la meilleure efficacité et réduisent les coûts. Il a introduit des améliorations qui concernent l’équipement, les outils de travail et les mécanismes de gestion.

4. Procédure de succession

Depuis son enfance, Javier vivait auprès les activités d’apiculture de ses parents, pourtant il a choisi un parcours professionnel dans d’autres secteurs. En 2009, Javier a abandonné son emploi commercial afin de reprendre les ruches que son père a conservées après sa retraite. Malgré la crise financière en Espagne et son emploi relativement sûr, Javier a décidé de récupérer les droits à paiement de PAC et de reprendre la gestion de la ferme. Depuis le transfert, Javier a suivi nombreux cours pour approfondir ses connaissances techniques, même s’il a aussi le soutien de son père. Actuellement, Javier est un apiculteur professionnel et il se collabore avec ses parents dans le magasin du miel qu’ils tiennent. Sa sœur considère la procédure comme quelque chose le naturel et elle soutient le transfert de l’entreprise. Le niveau de satisfaction par la procédure est très élevé, puisqu’elle était plus simple qu’il le croyait.

Menaces/Défis

La saturation provoquée par les producteurs est un risqué lié à la production.

La nécessité d’obtenir toujours les accords et le consensus au sein de la famille, quand deux générations coexistent à la gestion de la ferme.

Malgré l’augmentation des maladies, les conséquences du traitement phytosanitaire les poussent de choisir un contrôle sanitaire moins agressif.

Les marchés veulent réduire les prix, dans plusieurs cas au détriment de la qualité, alors on doit choisir entre le prix et la qualité.

La nouvelle loi qui prévoit un cadre législatif qui favorise les entreprises de vente immédiate est une opportunité à saisir.

Le manque de professionnels et la difficulté de trouver des ouvriers qualifiés.

L’incertitude administrative et l’incertitude qui entoure les prix rendent important le conseil des unions et des organisations.

Formation principale/Aptitudes/Compétence

De la connaissance technique liée à la production du miel et à la gestion des abeilles. C’est un secteur plus avancé dans d’autres pays, ainsi on doit examiner de nouvelles techniques.

 

De la connaissance accrue et des compétences en marketing et en vente immédiate. Trouver des opportunités de diversifier et définir des stratégies à long terme.

 

La nécessité d’avoir des connaissances diverses et de l’expérience dans d’autres secteurs.

 

"Ayez la possibilité de faire vos propres erreurs afin d’avoir l’opportunité d’apprendre." 

JAVIER SANZ PÉREZ 

5. Considérations, aptitudes/compétences impliquées dans la procédure de succession et requêtes/question

HAUT