1. Introduction

Jure Grmek vient de Koprivnik en Bohinj, un petit village situé à la section nord-ouest de la Slovénie au cœur des Alpes Slovènes près de la région Bohinj – une parmi les plus grandes régions de tourisme montagnard en Slovénie et le centre du parc national Triglav, le parc national le plus grand du pays. Situé à la pente sud de Pokljuka (plateau alpin de bois), à 1100 mètres au-dessus du niveau de la mer, est aussi un parmi les plus hauts villages localisés dans le pays. Il y a presque 230 habitants au village. Après la Seconde Guerre Mondiale, la population a décliné en raison de l'émigration et les gens qui restent au village s'occupent principalement ailleurs. Ceux qui s'occupent toujours des activités agricoles, sont essentiellement orientés sur l'élevage de bétail et la foresterie. Jure Grmek a fait des études secondaires et supérieures en agriculture. Il est l'enfant aîné de la famille. Il vit avec ses parents et ses deux sœurs. La ferme qu'il gère est petite, un mélange d'élevage de bétail, d'agriculture, de foresterie et d'apiculture en tant qu'activité supplémentaire. Jure vise au développement des activités pour une proportion grandissante de clients et de touristes qui visitent Bohinj, Pokljuka et le parc national Triglav.

2. Profil du promoteur

Nom Jure Grmek
Age 23
Sexe Masculin
Education Jure a fait des études secondaires et supérieures en agriculture. Dans son travail à la ferme et pendant la procédure de succession, il ne collabore pas beaucoup avec des services consultatifs. Il se fait aidé surtout du réseautage informel par des gens d'un milieu agricole et par ses pairs qui sont soumis au même processus que lui-même.
Etat civil Celibataire
Âge des enfants 0

3. Profil de la ferme

Adresse Koprivnik v Bohinju 30, 4264 Bohinjska Bistrica
Superficie de la ferme en ha 12 ha
Date depuis laquelle la famille possède la ferme générations plusieurs. Autant qu'il s'en souvient
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) 1 (A plein temps) 4 (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 0

DESCRIPTION DE LA FERME AVANT LA SUCCESSION

Avant que Jure reprît la ferme, la ferme a été principalement orientée vers l'élevage de bétail et la foresterie. Le produit principal était le lait cru. Premièrement, il a été vendu par des coopératives agricoles aux laiteries à la région de Bohinj, et après aux laiteries de Kobarid, puisque celles de Bohinj avaient des problèmes commerciaux. Depuis un certain temps, ils élevaient la race bouchère indépendante Cika, mais ensuite, ils ont passé à la race Simental. Principalement, ils tiraient profit de la forêt, de la vente du bois de charpente et du bois de chauffage. Ils étaient aussi des apiculteurs, même s'ils produisaient du miel à leur propre utilisation. Toute la famille s'occupait de la ferme pour plusieurs générations. Mais les décisions importantes ont été toujours prises par le propriétaire officiel de la ferme. Dans le passé, ils ne se concentraient pas sur la vente directe au client final, mais ils vendaient leurs produits à travers des coopératives agricoles. De l'investissement dans la machinerie et les bâtiments était effectué en cas d'urgence.

DESCRIPTION DE LA FERME APRÈS LA SUCCESSION

Jure se focalisera principalement sur l'élevage de bétail et la foresterie, conformément aux conditions naturelles et aux restrictions liées à la position de la ferme. Il considère aussi la possibilité de développer une part accrue des cultures traditionnelles agricoles historiquement présentes dans toute ferme de subsistance sur la montagne. Ces cultures attirent de plus en plus l'attention des clients exigeants et informés qui cherchent des produits traditionnels et régionaux. Jure a aussi un nombre accru de colonies d'abeilles afin que le miel devienne un parmi les plus importants produits commerciaux. Il voudrait actualiser sa production laitière à travers sa propre préparation en produits laitiers divers. Par rapport à la foresterie, il voit des opportunités et de valeur ajoutée à la production et la vente de charbon de bois. Il est déjà en contact avec des gens qui brûlent du charbon de bois et qui viennent de toute l'Europe. Il voudrait aussi détourner l'attention des intermédiaires au client final. Il voit l'opportunité que présentent les touristes et les visiteurs qui fréquentent de plus en plus la région.

4. Procédure de succession

Le propriétaire précédent était le grand-père de Jure, après la mort duquel, la mère de Jure a repris la ferme. Outre le travail dans la ferme, tous les deux parents avaient toujours des travaux en dehors du village. Ils ont commencé à réfléchir sur le futur propriétaire après la mort du grand-père. Sa mère a repris la ferme, mais elle a considéré le transfert de la propriété pendant que le programme "Retraite anticipée" était encore actif. La décision concernant la succession a été prise quand Jure avait 18-20 ans. La procédure officielle n'est pas complétée, car Jure veut attendre jusqu'à l’âge de maturité de ses deux sœurs afin qu'il n'y ait pas de questions non résolues concernant l'héritage et les droits de propriété.

Menaces/Défis

Le plus grand défi est de choisir l'activité appropriée qui sera profitable à l'avenir et qui, en plus, satisfera la volonté du propriétaire et son idée d'agriculture. Jure vise à préserver et renouveler les traditions de la campagne et renforcer les liens avec la communauté.

Un grand défi était aussi de trouver solutions convenables en ce qui concerne l'héritage et les droits de propriété à l'intérieur de la fratrie.

Jure ne porte aucun poids financier à cause des taxes de succession. Des mesures de politique agricole bénéficient aux appels des programmes de développement rural.

Formation principale/Aptitudes/Compétence

Des programmes éducatifs spéciaux ne lui étaient pas donnés concernant la succession de la ferme. Cependant, le service Consultatif organise l'application à chaque locateur, sinon la procédure de succession se limite aux accords familiaux pour lesquels la communication, la compréhension et la tolérance sont extrêmement importantes.

La bonne communication entre les membres de la famille et leur volonté d'entretenir et développer leur ferme.

C'est aussi très important le fait que le propriétaire voit nombreuses opportunités de développement, de bonne réputation et de statut supérieur de la ferme dans le contexte régional.

L'importance de l'agriculture pour le pays et la participation aux politiques agricoles.

 

"L'histoire de chaque propriétaire est unique. Pour chaque succession réussie, il est essentiellement important le fait que le propriétaire éprouve du bonheur et tient une position positive par rapport à l'agriculture et la campagne. C'est important d'avoir confiance en ses aptitudes et d'être fortement soutenu par les membres de sa famille. Il faut qu'il soit intéressé par des développements technologiques et divers par rapport à l'agriculture et qu'il suive des tendances et qu'il comprenne les besoins de ses clients. L'agriculture n'est pas destinée à ceux qui veulent gagner beaucoup d'argent sans être préparés de travailler très fort. L'aspect important d'être le propriétaire de la ferme c'est aussi d'avoir de l'indépendance et de l'autonomie quand on prend des décisions importantes concernant la ferme."

JURE GRMEK  

5. Considérations, aptitudes/compétences impliquées dans la procédure de succession et requêtes/question

HAUT