1. Introduction

La petite propriété terrienne de trois cents ans qui appartient à la famille Kuncl se situe dans la vallée centrale de la Vltava. Une centaine d'hectares de prairies situés dans la zone précaire locale sont utilisés pour l’ élevage biologique de bétail. Le traitement et la vente de viande se font directement à la ferme. D'autres activités comprennent l'élevage des chevaux, un salon de toilettage pour chien, camps d'été pour enfants et logements à louer (deux appartements). De plus, dans la ferme se déroulent fêtes rurales traditionnelles.

2. Profil du promoteur

Nom Petr Kuncl
Age 32
Sexe Masculin
Education École d’ enseignement secondaire
Etat civil Marié
Âge des enfants 1,5 et 3,5

3. Profil de la ferme

Adresse Brzina 7, Svatý Jan u Sedlčan, Příbram
Superficie de la ferme en ha 100 ha
Date depuis laquelle la famille possède la ferme La seconde moitié du 18ème siècle
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) lui-même, épouse, père, mère (9520) (A plein temps) sa sœur et son mari (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 0 (A plein temps) personne (A temps partiel/ saisonniers)

DESCRIPTION DE LA FERME AVANT LA SUCCESSION

La ferme était gérée par son père Vladimir Kuncl et sa mère. Leur activité agricole était organisée sur une superficie de 22 ha qui a été ultérieurement accrue à 45 ha. Comme Petr Kuncl s’engageait dans l'agriculture depuis son enfance, ils ont pu utiliser deux programmes de soutien à la succession agricole : Les régimes «Jeunes/nouveaux agriculteurs» et «Retraite anticipée de la profession agricole».

DESCRIPTION DE LA FERME APRÈS LA SUCCESSION

Les deux programmes de soutien leur ont permis d’ augmenter la superficie de la ferme de 45 à 100 ha. Ils ont replacé la vieille machinerie, ont construit de nouveaux bâtiments, ont introduit une aire d'hivernage, un tas de fumier, une zone pastorale et ont construit un atelier de découpage. De plus, ils ont augmenté le nombre d’animaux et ils ont lancé la vente directe à la ferme. Même si la majeure partie de son travail est effectuée maintenant par Petr Kuncl et son épouse Lucie, son père, Vladimir Kuncl et son épouse s'occupent encore activement dans les activités de la ferme, ainsi qu'une sœur de Petr Kuncl et son époux. Après la succession, la satisfaction de la famille a augmenté grâce aux améliorations qu’ils ont apportées et l'ajout de nouvelles activités à la ferme. Néanmoins, la satisfaction profonde crée à son tour un vif intérêt aux jeunes membres de la famille Kuncl pour l'agriculture. Ils sont constamment à la recherche de nouvelles opportunités en vue de développer la ferme. Par exemple, ils prévoient en ouvrir leur propre restaurant.

4. Procédure de succession

Ses parents ont pris la relève du moulin et de la ferme entre les années1986 et 1991. Petr Kuncl est né en 1983, il s’est engagé donc (comme d’habitude), dans la gestion de la ferme depuis son enfance. Afin de s’occuper de la ferme, il a suivi une formation sur le développement des compétences en agriculture à travers des séminaires dans l’école secondaire d'agriculture. Il a également étudié la gestion hôtelière et l’ouvrage artisanale de forge. La succession de la ferme a été largement lancée grâce à deux programmes de soutien. Le premier régime « Jeunes/nouveaux agriculteurs » a été utilisé pour l’achat de nouvelles machines. La deuxième subvention intitulée « Retraite anticipée de la profession agricole » prévoyait les moyens pour les agriculteurs plus âgés de maintenir leurs revenus à la retraite. L'âge du successeur et du prédécesseur était une condition préalable à remplir dans les deux programmes.

Menaces/Défis

Le choix du bon moment - s'il existe des subventions/programmes qui pourraient soutenir la succession, n’hésitez pas à les utiliser. Malheureusement, le programme « Retraite anticipée de la profession agricole » a été annulé quelques années après plus tard. 

 

Toutes les difficultés ou les questions soulevés au sein de la famille devraient être examinés avant que la procédure de succession commence, sinon il pourrait y avoir des complications et des malentendus en raison de petits détails.

 

Toutes les personnes impliquées doivent avoir une idée précise de ce qu'ils/elles veulent faire après la succession

Formation principale/Aptitudes/Compétence

Connaissances en matière d’agriculture et connaissances dans un domaine spécifique. Il a développé, par exemple, ses compétences en agriculture à travers des séminaires et il a étudié l’ouvrage artisanale de forge. Néanmoins, il a acquis la plus grande partie de ses connaissances par son père.

 

Il a travaillé dans la ferme avec son père (famille), il a acquis les compétences pratiques et les connaissances nécessaires - depuis son enfance, car il souhaiterait prendre éventuellement la relève de la ferme.

 

Aucune autre formation n'était indispensable.

 

Il est difficile de donner de conseils aux autres agriculteurs car chaque cas est unique. Cela dépend des relations au sein de la famille et de la volonté des vieux agriculteurs de remettre leur ferme à la jeune génération, ainsi que de la volonté des jeunes agriculteurs d’assumer la responsabilité afin de poursuivre ou développer les activités de la ferme. Il est dommage que les vieux agriculteurs ne puissent plus tirer profit du programme « Retraite anticipée de la profession agricole ». En outre, il est important de communiquer toutes les questions/questions controversées avant que la procédure de succession commence (par exemple, qui est le propriétaire de quoi, quels sont les types de travaux et qui doit prendre en charge quoi) afin que toutes les personnes impliqués sachent la manière dont la ferme fonctionnera à l'avenir.

PETR KUNCL 

HAUT