JUAN MANUEL JIMÉNEZ ÁVILA

1. Introduction

La ferme a passé de la production des céréales à la monoculture des oliveraies. Juan Manuel maintient l’idéal effectif d’une activité qui améliorerait l’image sociale de l’agriculture. Cette pensée a amené Juan Manuel à participer à une procédure de succession avec ses frères, à continuer l’évolution logique de sa ferme, à apporter des améliorations et à accroître la dimension de sa ferme pour être viable.

2. Profil du promoteur

Nom Juan Manuel Jiménez Ávila
Age 38
Sexe Masculin
Education Enseignement supérieur en Lettres et en Pédagogie, Doctorat en Analyse des Ecosystèmes et en Management. Cours d’initiation pour les jeunes agriculteurs.
Etat civil Marié
Âge des enfants 4 mois

3. Profil de la ferme

Adresse Villargordo, Jaén
Superficie de la ferme en ha 20
Date depuis laquelle la famille possède la ferme Au moins depuis l’époque des arrières grands-parents
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) 0 (A plein temps) 5 (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 0 (A plein temps) 0 (A temps partiel/ saisonniers)

DESCRIPTION DE LA FERME AVANT LA SUCCESSION

La ferme appartenait à ses grands-parents. Ses parents ont entrepris la transformation de la ferme d’une ferme de culture des céréales à une monoculture des oliveraies. Ils ont introduit l’irrigation et ils ont modernisé le système au fil du temps. La machinerie a été partagée entre la famille et elle peut être considérée comme un niveau de mécanisation moyen. Le marketing était toujours repris par des coopératives.

DESCRIPTION DE LA FERME APRÈS LA SUCCESSION

Après la succession, l’infrastructure a été entretenue, modernisée et adaptée aux régulations nouvelles et aux technologies disponibles sur le marché. La gestion des cultures a été adaptée à un Système de Production Intégrée, afin de garantir les niveaux de qualité de production, la sécurité alimentaire et la viabilité environnementale. Leur gestion a été adaptée aux exigences légales des institutions, aux nouveaux outils et aux technologies de l’information. Le résultat est l’utilisation plus productive des ressources financières ainsi que des produits agrochimiques et d’autres intrants.

4. Procédure de succession

Il est important que les parents mettent leurs enfants en contact avec la ferme dès le plus jeune âge. La procédure commence quand on se familiarise avec la ferme et on a des liens avec la terre qui appartient à la famille. Le respect de l’héritage familial nous amène à continuer l’activité à l’avenir. Malgré le fait que tous les frères étaient des étudiants, ils ont aidé dans la ferme. Quand une ferme est viable et le lien avec la terre est réelle, la succession doit avoir lieu. La procédure de succession a été poursuivie par Juan Manuel et ses frères, qui ont tous participé en tant que cultivateurs d’une partie de la ferme familiale. Leurs parents les ont accompagnés dans le processus et ils ont donné une partie de la ferme à chacun pour commencer son entreprise. Plus tard, Juan Manuel a demandé de nouvelles terres afin d’assurer un revenu qui contrebalance les dépenses. Pendant la procédure, les membres de la famille ont recherché le consensus pendant les accords, ce qui a fait la procédure satisfaisante pour tous.

Menaces/Défis

Il est nécessaire de donner de la dignité à l’activité, étant donné qu’elle n’a pas l’image sociale positive d’autres activités. Cela peut vous faire penser que ce n’est pas la décision la plus appropriée pour votre carrière professionnelle.

Le risque existe que les processus sont mis en œuvre à court terme, sans l’accord et le consensus de la famille qui doivent être résolus à l’avance pour trouver une solution économique viable.

Gardez à l’esprit que la ferme est toujours une possession du prédécesseur, alors il faut qu’on lui permette de participer au processus décisionnel en maintenant un degré d’independence.

Par rapport à la bureaucratie, il y a toujours de nouveaux obstacles à la succession et à la gestion de la ferme.

Des coûts fixes élevés rendent nécessaire l’agrandissement de la ferme afin d’avoir un revenu qui contrebalance les dépenses ou des subventions d’aide pour entretenir la ferme.

Formation principale/Aptitudes/Compétence

La capacité d’obtenir un consensus pendant la prise des décisions de la famille. 

Evitez les investissements qui dépassent les besoins de la ferme et qui affecteront négativement la rentabilité. 

De l’expérience par rapport à la gestion des règles, de la bureaucratie etc.

La formation technique doit être adaptée aux besoins de chacun et il faut donner plus de poids à la pratique et éviter les approches trop techniques.

’avoir des connaissances diverses et de l’expérience dans d’autres secteurs.

 

"Il faut qu’on soit à l’aise avec ce qu’on fait – c’est la motivation nécessaire pour s’occuper d’une profession. Il s’agit d’un emploi qui vous permet d’être autonomes. Vous éprouvez de la fierté parce que vous continuez une activité familiale. Ayez le soutien et le conseil des prédécesseurs et de la famille. Demandez l’avis d’un autre au cas d’ignorance ou d’incapacité. C’est une activité qui exige de la patience et de la stabilité. Profitez de la coexistence des générations."

JUAN MANUEL JIMÉNEZ ÁVILA  

5. Considérations, aptitudes/compétences impliquées dans la procédure de succession et requêtes/question

HAUT