1. Introduction

La ferme Pr'Martinovh est une ferme d'élevage de bétail de 26 hectares, (bovin, volaille, porcin et lapin). Quatre habitants vivent actuellement dans la ferme - le successeur Urša Krhin, son père et sa mère (les prédécesseurs) et son grand-père (l'ancien prédécesseur). Urša a aussi une sœur, mais avant que la succession ait lieu, elle a quitté la ferme pour aller vivre à la ferme de son mari se trouvant à 180 km. Urša et ses parents travaillent tous, à temps plein, dans la ferme et font la plupart du travail eux-mêmes. Ils sont occasionnellement aidés par d’autres membres de la famille qui vivent à proximité de la ferme et plus précisément un cousin qui vit juste à côté.

2. Profil du promoteur

Nom Urša Krhin
Age 31
Sexe Masculin
Education Organisation des prestations hospitalières et touristiques, éleveur NVQ, plusieurs séances de formation de traitement des produits laitiers (informel), agriculture biodynamique.
Etat civil Célibataire
Âge des enfants 0

3. Profil de la ferme

Adresse Gorenje Gradišče 7, 8310 Šentjernej, Slovenija
Superficie de la ferme en ha 26 ha
Date depuis laquelle la famille possède la ferme plus de 450 ans
Nombre d’ouvriers de la ferme (Membres de la famille) 3 (A plein temps) 1 (A temps partiel/ saisonniers)
Nombre d’ouvriers de la ferme (En dehors de la famille) 0

DESCRIPTION DE LA FERME AVANT LA SUCCESSION

Le prédécesseur (le père) a été propriétaire de la ferme depuis 2000, lorsqu’il a succédé à son père. Avant la dernière succession, la ferme comptait des vaches laitières, des cochons, des lapins et des poulets ainsi qu’un petit vignoble. En 2000, la ferme est devenue un espace de tourisme agricole offrant des services culinaires et d’hébergement. Ils ont aussi traité de la viande (salami, etc.) et du lait à petite échelle (de manière à pouvoir subvenir à leurs propres besoins). L’effectif de la ferme était composé de la mère, du père et de ses deux sœurs.

DESCRIPTION DE LA FERME APRÈS LA SUCCESSION

Après la succession la plus récente, la ferme a été convertie à exploitation agricole biodynamique (à l’exception du petit vignoble, vue la présence de d’humidité et de brouillard qui est susceptible d’entraîner des maladies très facilement). Ils ont construit un abattoir équipé d’une unité de traitement de la viande et du lait. Les investissements les plus importants ont été effectués en équipement de traitement du lait et autres machines agricoles (un nouveau tracter et une presse à balle ronde). Ils vendent actuellement leurs produits sur leur propre boutique à domicile et sur marchés et foires. Ils fournissent également des produits laitiers à des écoles et crèches. Il existe une répartition précise du travail entre les membres de la famille, vue que la fille-successeur est chargée du traitement des produits laitiers, le père est chargé de l’unité agricole et la mère est chargée du tourisme agricole.

4. Procédure de succession

Le prédécesseur a suggéré le transfert de la ferme à sa fille aînée pour assurer l’existence de la ferme et obtenir le financement par la mesure d’aide CAP/RDP destiné à des jeunes agriculteurs. Le successeur a opposé quelques réserves au sujet de la succession en ce qui concerne ses compétences et capacités en matière de la gestion de la ferme. Le prédécesseur n’a opposé aucune réserve. Toute la famille, à l’exception du grand-père, a participé au débat et à la procédure de succession. Il a fallu environ un an pour finaliser la procédure de succession à partir du moment ils ont commencé à y penser. Ils ont attendu la finalisation de la procédure par le premier appel d’offres de la mesure des jeunes agriculteurs, qui a été accomplie avec l’aide d’un consultant en agriculture.

Menaces/Défis

Le successeur doit avoir une vision claire du domaine où investir de l’argent, sinon la réussite de l’agriculture s’avéra plus difficile.

La bureaucratie constitue définitivement un défi, surtout lorsque des diverses activités ont lieu dans la ferme, vu que celles-ci doivent être enregistrées séparément.

Formation principale/Aptitudes/Compétence

Meilleure connaissance de la mesure des jeunes agriculteurs – soutien et formation fournis par le consultant en agriculture.

Compétences en planification d’affaires: Lorsque vous lancez un plan de succession il est souhaitable d’avoir une vision claire et des objectifs précis ainsi que d’être capable de les transformer en un bon plan d’affaires. Il est alors très important d’avoir des compétences en planification d’affaires.

 

"Ayez une vision claire et des objectifs précis quant à ce que vous attendez de votre ferme."

URŠA KRHIN

5. Considérations, aptitudes/compétences impliquées dans la procédure de succession et requêtes/question

HAUT